frame

Une journée à Bruxelles pour défendre la lavande.

Une journée à Bruxelles pour défendre la lavande.

Filed under... Initiatives

« J’avais promis, j’ai fait »

Une journée à Bruxelles pour défendre la lavande. Comme je m’y étais engagé en juin dernier, j’ai organisé une journée de travail sur Bruxelles pour débloquer le dossier sur la classification chimique de la lavande. Accompagné de Lionel FRA, président de l’Association des Producteurs d’Appellation Lavande (APAL) et de Francis VIDAL, vice-président exécutif et de Bernard MAUREL, membre de la chambre d’Agriculture, j’ai rencontré Aude CHARRIER, conseillère environnement, Marie BUCHET, chargée de mission environnement et Emmanuel MOUNIER, conseiller industrie, de la Représentation permanente de la France auprès de l’Union Européenne. Ce rendez-vous a précédé l’entretien avec MM. Carlo PETTINELLI, directeur en charge des technologies pour les consommateurs, l’environnement et la santé à la direction générale GROWTH, et Sylvain BINTEIN de la direction générale ENVIronnement.
Le suivi de la réglementation REACH appliquée aux plantes à parfum est traité par ces deux directions.

Les entretiens ont permis de montrer que le gouvernement français ne s’était pas opposé à la demande de la Suède de classer le linalol (une substance présente dans la lavande) comme substance dangereuse, ce qui empêche l’huile essentielle de bénéficier d’une exemption par rapport aux huiles de synthèse car la molécule chimique est présente dans les deux.

bruxellesbruxelles220161209_095030

Article « La Provence » du 9 décembre

la-provence-deplacement-bruxelles-lavande