frame

La 5ème circonscription de Vaucluse

La 5ème circonscription de Vaucluse est une nouvelle circonscription issue du redécoupage électoral adopté en janvier 2010. Elle regroupe 56 communes réparties sur 6 cantons: Apt, Gordes, Pertuis (qui faisaient partie de la 2ème circonscription de Vaucluse), Carpentras-Nord, Mormoiron et Sault (qui faisaient partie de la 3ème circonscription de Vaucluse).

carte_circo

Retrouvez la liste des communes de la 5ème circonscription en cliquant ici

 

Les missions dʼun député

Représenter. Un député doit tout dʼabord connaître son terroir et savoir défendre sa vision des intérêts de la France et de sa région à Paris. Représenter son territoire, ce nʼest pas faire du théâtre mais lʼincarner avec dignité. A travers son comportement, un député véhicule lʼimage de près de 100.000 de ses concitoyens. La probité, la fermeté de convictions et le respect de la démocratie sont donc essentiels

Protéger. Un député utile est un médiateur efficace. Il fait le lien entre son territoire et Paris. LʼEst du Vaucluse, enclavé et en plein défi démographique, doit être protégé de décisions administratives hasardeuses sur les services publics, dʼoublis répétés de la part dʼun Conseil général bien lointain et dʼimmixtions parisiennes dans nos traditions ancestrales telles que la chasse et la pêche.

Rassembler. Je ne serai pas le député de la droite mais celui de la droite ET de la gauche. Je mʼengage à ne pas faire œuvre de sectarisme. Le rassemblement est au cœur de mon engagement gaulliste. Le développement du territoire et les intérêts des électeurs seront au centre de mon action.

 

Atouts et diversité de la 5ème circonscription

Carpentras, où vit ma grand-mère ainsi quʼune partie de ma famille, est riche de lʼhistoire du Comtat Venaissin, une terre dʼexception. Des papes y ont régné. Carpentras symbolise la tolérance dans la coexistence des communautés et le défi dʼintégration de nouvelles populations dans son destin provençal.

On ne peut séparer le canton de Mormoiron de celui de Carpentras. En effet, canton du Ventoux et de la vigne, dans les marches du Comtat Venaissin, il en est le prolongement naturel.

Sault, avec son loup tutélaire, chef-lieu du Plateau dʼAlbion, est mon berceau familial. Héritiers des comtes dʼAgoult, Sault et le plateau dʼAlbion cultivent leur éloignement et leur singularité. Cʼest aussi lʼépicentre de la Résistance en Vaucluse dʼoù retentit un « Non » fier et libre à lʼoccupation allemande.

Gordes est lʼoriflamme du Luberon. Tout le monde en France, ou presque, a entendu parler de ce nid dʼaigle et des magnifiques villages qui lʼentourent. Gordes est à la fois un canton profondément vauclusien et un canton international. Fenêtre ouverte sur le monde, cʼest un atout et un réservoir de talents.

Apt est la forteresse des montagnes, porte du Luberon mais aussi des Alpes. Apt est, pour moi, le fief du gaullisme, une cité farouche et pudique. Celui qui la traverse ne le remarque pas mais celui qui sʼy arrête et prend le temps, entend pulser le cœur de la Provence. C’est aussi le chef-lieu de l’un des cantons les plus dynamiques en terme dʼentrepreneuriat et je m’emploierai à défendre le maintien de ses activités qu’elles relèvent du secteur privé ou public.

Pertuis, canton natal de mon grand-père, est une terre hybride entre Vaucluse et Pays dʼAix. Sur ce plat pays, protégé du reste du département par la combe, on cultive le vin, le radical-socialisme et lʼamour de la République. C’est là que se construit le Vaucluse de demain, autour des énergies renouvelables et du projet ITER.