frame

Intervention en séance publique : Réforme du RSI

Je me suis opposé en séance publique à la suppression du RSI dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018.

Le RSI a été, selon les mots de la Cour des comptes, une « catastrophe industrielle » mais la suppression pure et simple du RSI n’apporte aucune garantie aux indépendants. En conservant la même application informatique défectueuse, les dysfonctionnements subsisteront. La simplification n’aura pas lieu dès lors qu’on substitue au guichet unique du RSI au moins 3 guichets différents (CPAM, Cipav, Carsat etc.).

J’ai ainsi rappelé plusieurs propositions que j’avais faites sous la précédente législature telles que l’ouverture à l’auto-calcul et l’auto-liquidation des cotisations sociales des indépendants, afin d’empêcher qu’une nouvelle « catastrophe industrielle » se produise.